Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

  • Nouveau challenge : -3kg + 3 km

    running.jpegHello à toutes, comme vous le savez My Beauty blog soutient (toujours sans jeux de mots) le blog le Saint-Sein. Sauf que My Beauty blog (ou moi si vous préférez) a décidé d’aller plus loin et de prouver son engagement en participant le 25 septembre prochain à la " Bruxelloise ".

    L’enjeu, à la hauteur de mes capacités : arriver à tenir la course de 3 km. Et pour y arriver, j’ai, en plus de ma bonne volonté, un atout imparable : le coach Philippe Deltenre (oui, oui le même avec qui je m’étais essayée à la Ginastica Natural) qui a accepté de m’entraîner une fois par semaine jusqu’au 25 septembre.
     
    Alors, je ne vais pas crier cocorico trop vite, ce serait couillon, on est bien d’accord, mais s’entraîner avec un coach, c’est tout de suite différent. Il vous aide à trouver la bonne position, votre souffle et votre rythme. Cela fait maintenant deux fois que je m’entraîne avec Philippe, et je vois déjà la différence.

    De plus Philippe m’a proposé que nous nous débarrassions  en même temps de 3 kg. Ben pourquoi pas, puisqu’on y est, et voici le régime à suivre jusqu’au 25 septembre :

    Vos nouveaux réflexes alimentaires

    Autorisé, sans restrictions : quasi tous les fruits et légumes – sauf banane seulement avant le sport.

    Egalement : pois chiches, graines de courges, lentilles, pois cassés, riz complet, riz basmati, semoule (couscous), pâtes al dente, pain d'épeautre, pain complet, céréales (attention aux céréales industrielles).

    Huile de colza, huile de noix, huile d'olive.

    Volaille sans peau (sauf canard), poissons (varier entre poissons maigres et gras), crustacés, bœuf (rumsteck et faux-filet, foie), veau, jambons dégraissés, œufs (2 à 4 par semaine), 1 ou 2 produits laitiers par jour (de préférence pas de lait).

    Boissons: eau du robinet filtrée, eau minérale (Hepar, Vichy, Badoit, Contrex,...), thé vert, tisanes, café (1 ou 2 tasses max le matin, pas trop de sucre), thé à la menthe fraiche.

    A consommer avec parcimonie (1 fois par semaine max) : maïs, pommes de terre, potirons, viandes grasses (mouton, entrecôtes, aloyau, canard, agneau).

    Interdit jusqu’au 25 septembre : fast food, plats préparés industriels, pittas, graisses trans et hydrogénées, sodas sucrés, charcuteries, pains briochés, viennoiseries, chocolats type twix, mars, alcool, fruits en boite, sodas lights.


    Précisions et conseils:

    •    Pour éviter les carences: Manger "large" (varier le plus possible les aliments de la liste et les cuissons, en limitant les fritures)

    •    Ne pas s'affamer: il faut continuer à manger à sa faim
    •    Bien mastiquer aide à bien digérer et souvent permet de moins manger
    •    Boire une eau tiède avec du jus de citron le matin à jeun
    •    Attention aux produits de supermarché (ex: sucre et additifs dans les crevettes et les jambons, plats préparés trop riches en sucre et lipides)

    •    Lire les étiquettes: éviter les graisses trans et hydrogénées, limiter les acides gras saturés (les graisses qui se figent)

    •    Ne pas culpabiliser en cas de "craquage" ou d'écart, une alimentation s'évalue sur la durée.
    •    Les fruits et légumes qui ne sont pas repris dans la liste ont beaucoup de vertus mais leurs index glycémiques sont plus élevés, ce n'est pas très grave mais c'est moins efficace d'un point de vue diététique

    •    Il est préférable de consommer les fruits sous forme solide (plutôt que sous forme de jus).
    •    Le sport est le meilleur complément qui soit.
    •    Les "en-cas" sont plutôt bénéfiques à condition qu'ils ne soient pas trop gras ou trop sucrés

    •    Une capsule de chrome par jour pour être utile s'il est difficile de résister aux fringales sucrées
    •    Composition de l'assiette (à évaluer sur une semaine et pas sur un repas): au moins 50% de fruits, légumes et protéines végétales, maximum 150 grammes de viande par jour (en moyenne), autant de poisson que vous le désirez, des céréales et dérivés très régulièrement, 10% de petits plaisirs coupables

    Bon alors, je ne promets d’arriver à suivre ce régime à 100%, je l’avoue, mais je vais faire mon possible et j’espère bien en tout cas être sur la ligne de départ le 25 septembre.

    En Savoir plus :

    « La Bruxelloise » se déroulera autour des étangs d’Ixelles le 25 septembre prochain, au profit des amis de l’Institut Bordet.

    Vous pouvez contacter Philippe via son mail : pdeltenre@gmail.com



    Lien permanent 0 commentaire
  • Concours : remportez 5 lots "Dermo Repair" de Sanex

    sanex.jpgSi vous avez été convaincue par mon précédent billet "J'ai testé la nouvelle gamme "Dermo Repair" de Sanex"et bien réjouissez-vous vous, j’ai cinq lots comprenant chacun deux d’un déos bille, deux déos vapo et deux crèmes peaux sèches bain et douche à vous offrir.

    Pour remporter l’un des ces lots, rien de plus, il vous suffit  de  répondre à ces deux questions :

     1/ Comment s’appelait la gamme testée précédemment qui me rendait éco responsable ?

    2/ Combien de personnes participeront à ce concours du lundi 22 août au mercredi 31 août 2011?

    Envoyez vos réponses à mamzellecaviar@gmail.com avec pour objet « Sanex» avant le mercredi 31.

    Bonne chance à toutes et merci à Sanex pour ce sympathique concours !!

    Mamzelle Caviar

    PS : petite indice à la première question, la réponse se trouve dans l'article précédent et me rend tout simplement  PARFAITE ;-)


    xxx

    Lien permanent Catégories : Concours 64 commentaires
  • J'ai testé la nouvelle gamme "Dermo Repair" de Sanex

    sanex-inities.png

    Comme vous le savez certainement si vous me suivez depuis un moment, j’adore Sanex !! Premièrement parce que j’ai toujours apprécié cette marque pour son côté dermo protection, mais qu’en plus, grâce à leurs systèmes de recharges, je me sens moi éco responsable, bref, comme je l’ai déjà dit, PARFAITE.

    Et bien figurez vous que Sanex vient de lancer une nouvelle gamme : Sanex Dermo Repair que je teste avec plaisir depuis maintenant plusieurs semaines. Et bien cette gamme est tout simplement géniale, elle se compose d’un déo bille, d’un déo vapo et d’une crème peaux sèches bain et douche.

    Ce que je préfère, c’est sans hésitation la crème de bain. Parce qu’elle sent super bon, qu’elle hydrate parfaitement ma peau et qu’avec ses agents naturels, elle convient également au bain de mon petit garçon. En plus, elle fait des gros nuages de mousse et il adore ça. Par contre, je ne la conseille pas trop pour la douche, comme la crème est assez épaisse, il y en a toujours beaucoup trop qui sort du flacon (si, si, même quand je fais attention).

    A noter que si vous l’employez quand même sous la douche, il est primordial de ne pas rester trop longtemps sous l’eau après vous êtes savonnées afin de ne pas retirer le voile protecteur censé rétablir votre PH.

    Ensuite, j’ai un coup de cœur pour le déo vapo, parce que sincèrement en cas de gros coups de chaud, il est parfait, en deux secondes il maîtrise la situation et ne laisse rien transparaître.

    Ce que j’aime moins, c’est le déo bille. Je n’aime pas trop la sensation qu’il laisse, trop crémeux à mon goût, c’est une sensation que je n’aime pas tellement. Sans quoi, toute la gamme est adoptée.


     

    Lien permanent Catégories : Hygiène 0 commentaire
  • Estée Lauder dégage des résultats records grâce au bond de ses ventes

    estée lauder, ventes

    Le groupe de cosmétiques Estée Lauder a dégagé des résultats records au cours de l'exercice achevé fin juin, portés par l'envolée de ses ventes et de moindres charges de restructuration. Le groupe américain a réalisé un bénéfice net (part du groupe) de 700,8 millions de dollars, en hausse de 47%, sur des ventes de 8,8 milliards de dollars, en progression de 13%, selon un communiqué publié lundi.

    Sur le seul quatrième trimestre, Estée Lauder a dégagé un bénéfice net en progression encore plus franche: +72%, à 41,1 millions de dollars.

    Rapporté au nombre d'actions et hors éléments exceptionnels, le résultat de ces trois mois est de 20 cents. Les analystes tablaient en moyenne sur 24 cents, mais avant prise en compte de coûts de restructuration de 8 cents.

    "L'année écoulée a été une année exceptionnelle pour notre compagnie", s'est réjoui le directeur général Fabrizio Freda. "Nous avons atteint des records en matière de ventes, de marge brute, de marge opérationnelle, de bénéfice par action et de flux de trésorerie des opérations", a-t-il relevé.

    Dans le communiqué, M. Freda a notamment relevé que le groupe, dont la gestion avait été critiquée dans un passé récent, avait réalisé ses meilleures ventes en Amérique du nord depuis une décennie, notamment avec les grands magasins. Il s'est aussi félicité des résultats obtenus en Chine.

    Cette publication était bien accueillie par le marché et dans les transactions électroniques précédant l'ouverture de la Bourse le titre Estée Lauder progressait de 2,71%, à 100,86 dollars.

    Pour l'année en cours, Estée Lauder s'est dite certaine de pouvoir progresser plus rapidement que ses marchés. Le groupe devrait continuer à afficher des résultats "très solides" pour le prochain trimestre, sous réserve que la conjoncture ne se dégrade pas trop en Europe et aux Etats-Unis.

    Pour les trois mois juillet-septembre, Estée Lauder prévoit une progression de 11% à 13% de ses ventes à cours constant des devises. Son bénéfice par action, après frais de restructuration, devrait s'établir entre 1,07 et 1,17 dollar. Les analystes visaient 1,12 dollar avant prise en compte des frais de restructuration évalués par le groupe à 0,03 dollar.

    Sur l'ensemble de l'année, le groupe table sur un bénéfice net par action compris entre 3,84 et 4,12 dollar. Confiant dans ses perspectives, le groupe s'est même avancé sur un objectif pour l'année budgétaire 2014, au cours de laquelle il espère porter sa marge opérationnelle entre 14,5% et 15%, contre 12,4% l'an passé.

    © 2011 AFP

    Lien permanent Catégories : Rédaction 0 commentaire
  • Décès d'Hélène Rochas, une icône d'élégance

    Hélène Rochas.jpg


    Reconnue par le monde de la mode comme l’ambassadrice de l'élégance, Hélène Rochas est morte à l'âge de 84 ans le 6 août dernier.

    « Les obsèques ont eu lieu ce jour dans la plus stricte intimité. Un hommage religieux sera célébré en septembre », précisent les deux enfants de Mme Rochas, dans un communiqué transmis par l'intermédiaire d'un cabinet d'avocats parisien. Interrogé par l'AFP, le cabinet d'avocats n'était pas en mesure de préciser le lieu et la cause du décès, ni le lieu des obsèques.

    Ancien mannequin née en 1927, Hélène avait épousé le couturier Marcel Rochas en 1944. Après le décès de son mari, elle avait repris les rênes de la société Rochas, "devenant ainsi la plus jeune dirigeante d'entreprise de France".

    Elle avait conservé cette fonction jusqu'en 1971. "C'était vraiment l'image de la Française élégante. C'est la fin d'un mythe, d'une époque. C'était la muse de l'un des grands couturiers, la dernière à rester vivante de cette époque", a indiqué un responsable de la maison Rochas.

    Hélène Rochas, image de la Parisienne élégante et femme d'affaires qui avait repris la maison de parfums Rochas en 1955 était une source d'inspiration pour de nombreux couturiers. Amie de Françoise Sagan, proche d'Yves Saint-Laurent, Hélène Rochas a fréquenté les milieux artistiques et de la couture, avant de se retirer ces dernières années de la vie publique.

    Retrouvez également cet article sur Essentielle.be

    Lien permanent Catégories : Rédaction 0 commentaire
  • Surprenant : le Mascara Volume Millions de chez l’Oréal

    mascara-volume-millions-de-cil.jpgCe week-end, j’ai une amie que j’affectionne tout particulièrement et que je n’avais plus vue depuis longtemps, qui est venue de me rendre visite. Fidèle à elle-même, elle était tout simplement ravissante, mais surtout, particulièrement bien maquillée. Pas forcément beaucoup, mais ses yeux étaient vraiment au top, et son mascara a eu vite fait de m’interpeller.

    Je lui ai donc demandé la marque de son mascara, et ni une, ni deux, elle a sorti de son sac le Mascara Volume Millions de chez l’Oréal et m’a proposé de l’essayer.  Vous vous doutez bien que je ne me suis pas fait prier et qu’avec plaisir, j’ai tenté l’expérience.

    Et bien effectivement, ce mascara tient toutes ses promesses, les cils ont tout de suite l’air plus épais et plus denses. Il donne même l’impression d’allonger tout en fournissant du volume. Il est vraiment impressionnant. Après cet essai, j’étais convaincue du résultat et je pense bien que je vais aller me le chercher. Et vous, vous l’avez déjà testé ?

    Prix  17.50 € le tube



    Lien permanent Catégories : Make-Up 7 commentaires
  • I ♥ l’eau Mont Roucous

    eau, minéral, mont roucous, santé, femmes enceintes, bébéHello à toutes et à tous,

    en ce jour pluvieux, je me suis dit qu’il serait de bon ton de dédier un petit billet à une eau que j’apprécie tout particulièrement, pour ne pas dire que j’adore, l’eau Mont Roucous.

    C’est une eau que j’ai découverte il y a quelques  années, alors que j’habitais encore sur Lille (on la trouve d’ailleurs plus facilement en France qu’en Belgique) et  que je suivais un régime bien spécifique avec une diététicienne (déjà ;-)

    Microbiologiquement saine, l’eau minérale naturelle  Mont Roucous est d’origine souterraine et n’est  perturbée par aucune contamination d'origine humaine ou encore par l’addition possible de certains produits chimiques. La principale caractéristique de l'eau minérale naturelle réside justement dans cette pureté originelle qui est une exigence de la réglementation (Source : www.eaumineralenaturelle.fr)

    Favorable à la santé, l’Eau Minérale Mont Roucous est très faiblement minéralisée  et répond parfaitement aux besoins des mamans et des bébés, car elle facilite le travail des reins. Mais elle peut également être bue par tous, à volonté, à tous les âges de la vie et sans aucune contre-indication.

    A adopter pour un plaisir au quotidien, avec son petit format d’un litre vous pourrez l’emmener partout !!

    Lien permanent Catégories : Santé 0 commentaire
  • Alimentation : apprendre à lire les étiquettes

    Etiquettes.jpgLes rayons de vos supermarchés débordent d’aliments pleins de promesses quant à leur goût et à leur effet bénéfique sur votre santé. C’est bien entendu surtout du marketing. Mais il vous est possible de savoir ce que contient VRAIMENT ce qui atterrira ou non dans votre caddy. Encore faut-il savoir comment déchiffrer les étiquettes.

    Tout d’abord, l’étiquetage d’un produit vous informe sur sa valeur nutritive. Vous trouverez les calories (par portion de 100 grammes, ce qui permet aisément de comparer les produits sur cette base) mais aussi les quantités de protéines, de glucides, de lipides (graisses), de fibres alimentaires, de sodium ainsi que la composition du produit.

    En matière de composition du produit, il est intéressant de savoir que les ingrédients sont classés de gauche à droite par ordre décroissant de présence dans le produit fini. En d’autres mots, ils sont classés par poids par rapport au poids total. Le premier ingrédient cité dans la composition est l'ingrédient le plus présent dans le produit.

    Beaucoup de produits contiennent des ingrédients décrits sous forme d’un code commençant par la lettre "E". Notez à ce propos que les colorants (naturels ou chimiques) sont les E100 à E182, les conservateurs sont les E 200 à E297, anti oxygènes sont les E300.

    Méfiez-vous des allégations des fabricants annonçant que leur produit est bon pour la santé et pour la ligne. Par exemple, les produits annoncés à 0% de matières grasses (sans lipides) sont parfois très chargés en sucre. Des produits avec peu ou pas de matières grasses peuvent être, à cause du sucre, aussi caloriques que des produits similaires beaucoup plus riches en matières grasses. Allégé ne signifie pas forcément peu calorique. Un produit allégé est simplement moins calorique qu’un produit standard similaire. Par exemple, une mayonnaise allégée reste un produit très calorique. Dans le même ordre d’idée, le jambon dégraissé sous cellophane contient souvent du sirop de sucre (glucose, fructose ou autre).

    Afin de fournir du goût à bon marché, les produits industriels sont souvent très riches en sel et en sucre. Leurs teneurs sont indiquées sur les étiquettes. La teneur en sucre est indiquée dans les glucides. La teneur en sel apparait sous le nom de sodium. Vous constaterez à la lecture des étiquettes que beaucoup de produits sucrés sont également riches en sel, et vice-versa. Parmi les composants nocifs et facteurs d’obésité que l’on retrouve dans bon nombre de préparations industrielles, citons le sirop de glucose-fructose, l’amidon modifié, l’huile de palme, les graisses hydrogénées ou acides gras trans. Ces produits bon marché servent à donner plus de goût ou à rendre la consistance plus attractive. D’une manière générale, essayez de minimiser la consommation de ces produits.

    Certains produits ont des effets secondaires désagréables chez les personnes qui y sont allergiques.  Citons le glutamate (ou glutamate monosodique) ou le sorbitol qui provoquent chez certains des troubles intestinaux des plus désagréables.

    Alors, comment réagir ? L’idéal reste de cuisiner soi-même en maitrisant l’ensemble des ingrédients de ce que l’on prépare. La réalité de la vie est telle que pour des raisons multiples, ce n’est pas toujours possible.  Dès lors, il est important de choisir en connaissance de cause et de garder l’œil sur les étiquettes. Même au sein des produits industriels, il existe de grandes différences de qualité.



    Un article de Philippe Deltende à découvrir sur le site conseils nutrition.be

    Lien permanent Catégories : Diététique 1 commentaire