Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Santé - Page 3

  • Santé : les additifs alimentaires à éviter

    additifs-sante-2.jpg

    Les additifs alimentaires sont des produits ajoutés aux produits alimentaires dans le but d’en améliorer la conservation, l’aspect, le goût, etc. Les colorants alimentaires, les conservateurs, les émulsifiants, épaississants, stabilisants, gélifiants, les exhausteurs de goût et les édulcorants sont des additifs alimentaires. Ils doivent être écrits sur l’emballage, dans la liste des ingrédients.

    On peut classer les additifs alimentaires dans trois catégories :

    • Les additifs inoffensifs pour la santé.
    • Les additifs avec une polémique : certains rapports de santé dans le monde considèrent que l’additif comporte un danger et d’autres non.
    • Les additifs dangereux pour la santé.


    La liste des additifs alimentaires dangereux pour votre santé :

    Le Propylène Glycol E1520 ou Anti-gel pourrait être dangereux. Le seul cas ou le Propylène Glycol est utilise comme antigel, c’est pour obtenir un antigel très cher, utilisable dans les chambres froides alimentaire, la ou une fuite non détectée ne doit pas contaminer la nourriture.

    Le Polyvinylpyrrolidone E1201 et E1202 : il permet de lier des agents de turbidité dans une boisson. Risque pour la santé : des fausses couches et des cancers.

    Diphényle E230 : un conservateur de synthèse également utilisé comme pesticide, interdit en Australie. Risque pour la santé : des nausées, une irritation des yeux, allergies, etc.

    L’aspartame E951 : il est très utilisé dans les produits lights (boisson, gateaux, chewing-gum, etc.) Risque pour la santé : des troubles digestifs, des maux de tête, insomnies, prise de poids, douleurs articulaires, trous de mémoire, crises de panique, infertilité, etc.

    Acide Cyclamique E952 et sels de Na, Ca : édulcorant de synthèse pour remplacer le sucre. Risque pour la santé : Cancers (Additif interdit aux Etats-Unis en 1970, autorisé au Canada et dans d’autres pays.)

    Sel d’aspartame E962 et Acesulfame-K : fonction similaire à l’aspartame et à acesulfame-k. Risque pour la santé : voir les risques pour l’aspartame e951 et l’acesulfame k.

    Xylitol E967 : édulcorant de synthèse reconnu comme cancérigène aux Etats-Unis par la Food and Drug Administration. Risque pour la santé : problèmes de reins, évanouissement, acidose, problème d’orientation, etc.

    Acide benzoïque E210 : c’est un conservateur chimique. Risque pour la santé : des problèmes de croissance, insomnies, trouble du comportement, etc.

    Acesulfame-k E950 : édulcorant 200 fois plus sucrant que le sucre. Il serait plus dangereux que la saccharine et l’aspartame. Risque pour la santé : hausse de cholestérol, cancers, problèmes aux poumons, hypoglycémie, etc.

    Cire de polyéthylène oxydée E914 : Utilisé comme agent d’enrobage pour traiter les agrumes, légumes, fruits. Risque pour la santé : de gros risques si on on ne lave pas les fruits/légumes et également ses propres mains.

    Cire microcristalline E905 : issu du pétrole ou lignite, présent dans les chewing-gums et de nombreuses confiseries. Risque pour la santé : problème d’absorption de vitamines et de minéraux, problème au niveau des lymphes et du foie.

    Diméthylpolysiloxane E900 : huile de silicone anti-mousse. Risque pour la santé : problèmes au niveau du foie, des reins, cancers.

    Ponceau 4r E124 : c’est un colorant rouge. Risque pour la santé : de l’urticaire, asthme, hyperactivité, etc.

    Glycine E640 : support pour additif de synthèse qui peut remplacer le sel. Risque pour la santé : retard de croissance, augmentation du taux de mortalité.

    Maltol E636 : exhausteur de goût. Risque pour la santé : des risques de destruction des globules rouges.

    Acide inosinique E630 : exhausteur de goût. Risque pour la santé : problème d’asthme, réactions cutanées, allergies, etc.

    Guanylate disodique E627 : exhausteur de goût pour stimuler l’appétit. Risque pour la santé : irritation des muqueuses, de l’asthme, etc.

    Glutamate monosodique E621 ou GMS : exhausteur de goût de synthèse très utilisé. Risque pour la santé : destruction des neurones.

    Acide glutamique E620 : additif très utilisé, pour remplacer le sel. Risque pour la santé : asthme, problème de sensibilité du dos et des bras, problème cardiovasculaires.

    Poly phosphates de calcium E544 : utilisé pour augmenter la masse des aliments, interdit en Australie. Risque pour la santé : allergies, problèmes de digestion.

    Gallate d’octyle E311 : un antioxydant de synthèse. Risque pour la santé : de l’urticaire, des allergies, problème concernant les hémoglobines, etc.

    Phosphates d’aluminium acide sodique E541 : utilisé dans les patisseries, présenté comme neurotoxique. Risque pour la santé : problèmes de reins, alzheimer, problèmes de coeur, etc.

    Sucroesters E473 : antioxydant, présent dans de la nourriture pour bébé. Risque pour la santé : problèmes de digestion et diarrhées.

    Céllulose microcristalline E460 : un épaississant. Risque pour la santé : cancérigène ou non (nombreux tests en contradiction)

    Polysorbate 20 E432 : support de synthèse utilisé dans les desserts. Risque pour la santé : problèmes de calculs rénaux, des tumeurs, allergies, etc.

    Gélatine E441 : très utilisé dans les laitages et bonbons. Risque pour la santé : nombreuses allergies, asthme.

    Cette liste n’est pas exhaustive, il existe d’autres additifs alimentaires qui sont dangereux pour le bien-être des personnes !

    Source : www.danger-sante.org

    Lien permanent Catégories : Santé 0 commentaire
  • Coup de coeur : le Spray Bio SOS Bleus et Bosses

    help-spray-sos-bleu-bosses-pranarom-huiles-essentielles-bio.jpgAlors, ça les mamans des petit(e)s cascadeurs vont tout simplement l’adorer. Voici :  le Help spray SOS bleus et bosses de chez Pranarom. Ce petit spray génial que l'on pourra facilement emporter avec nous est en fait une synergie aromatique Bio a vaporiser directement sur les bleus et les bosses pour un apaisement rapide.

    A base de menthe rafraîchit, ce spray apaise instantanément les sensations les plus douloureuses. Vaporisez directement sur la zone concernée, massez très légèrement et le tour est joué. Facile d’application, on ne pouvait pas imaginer mieux, et en plus c'est Bio.

    Lien permanent Catégories : Santé 0 commentaire
  • I ♥ l’eau Mont Roucous

    eau, minéral, mont roucous, santé, femmes enceintes, bébéHello à toutes et à tous,

    en ce jour pluvieux, je me suis dit qu’il serait de bon ton de dédier un petit billet à une eau que j’apprécie tout particulièrement, pour ne pas dire que j’adore, l’eau Mont Roucous.

    C’est une eau que j’ai découverte il y a quelques  années, alors que j’habitais encore sur Lille (on la trouve d’ailleurs plus facilement en France qu’en Belgique) et  que je suivais un régime bien spécifique avec une diététicienne (déjà ;-)

    Microbiologiquement saine, l’eau minérale naturelle  Mont Roucous est d’origine souterraine et n’est  perturbée par aucune contamination d'origine humaine ou encore par l’addition possible de certains produits chimiques. La principale caractéristique de l'eau minérale naturelle réside justement dans cette pureté originelle qui est une exigence de la réglementation (Source : www.eaumineralenaturelle.fr)

    Favorable à la santé, l’Eau Minérale Mont Roucous est très faiblement minéralisée  et répond parfaitement aux besoins des mamans et des bébés, car elle facilite le travail des reins. Mais elle peut également être bue par tous, à volonté, à tous les âges de la vie et sans aucune contre-indication.

    A adopter pour un plaisir au quotidien, avec son petit format d’un litre vous pourrez l’emmener partout !!

    Lien permanent Catégories : Santé 0 commentaire
  • Le Dr Dukan assigné en justice dans l'affaire du Mediator

    dukan.jpgLe nutritionniste refuse de communiquer le dossier médical d'une patiente à qui il avait prescrit du Mediator. Le médecin nutritionniste Pierre Dukan était assigné ce mardi en référé devant le tribunal correctionnel de Toulon (Var) au motif qu'il refusait de communiquer le dossier médical d'une patiente à qui il avait prescrit du Mediator.

    Absent de l'audience à laquelle il n'était pas représenté, le praticien a adressé un courrier à l'avocate de la plaignante, Me Christine Ravaz, affirmant: "Je me place derrière ma patiente (...), je souhaite que la lumière soit faite, croyez-en mon soutien". Dans cette lettre qui a été lue, le Dr. Dukan écrit notamment à propos du Mediator: "Nous avons manqué d'information".

    L'avocate a déploré "les gribouillis indéchiffrables" qui accompagnaient ce courrier et qui, selon le Dr. Dukan, correspondent aux fiches médicales de sa patiente, Mme Marie-Claude Benkemoun, 68 ans, domiciliée à Solliès-Pont (Var) et qui souffre d'une valvulopathie aortique. "Le Dr. Dukan qui est mon médecin depuis 40 ans, depuis septembre 1991, m'a adressé seulement 4 fiches qui correspondent, selon lui, à dix ans de suivi médical", s'est étonnée Mme Benkemoun.

    Le laboratoire Servier, également assigné dans ce dossier par Mme Benkemoun pour qu'une expertise médicale soit diligentée pour savoir s'il y avait un lien de causalité entre la prise de Mediator et la pathologie révélée, a demandé que soit établi "le bien fondé du traitement mis en oeuvre et sa conformité aux prescription du laboratoire".

    Quatre autres dossiers, concernant trois femmes âgées entre 53 et 60 ans , aujourd'hui en invalidité, et un homme de 73 ans décédé en 2008, représentée par sa veuve, ont été instruits au cours de cette audience. L'avocate des plaignantes, Me Ravaz, a sollicité l'application de la jurisprudence du juge des référés du TGI de Toulon qui a déjà ordonné dix expertises aux frais du Laboratoire Servier.

    Source : www.lexpress.fr

    Lien permanent Catégories : Santé 0 commentaire
  • Astuce été : Comment éliminer de l’eau?

    aquadrainant.pngEt oui, l’une des plus grandes ennemies de notre silhouette quand vient l’été est tout simplement la rétention d’eau. Mal éliminée, cette dernière risque rapidement de se transformer en cellulite, voir de vous faire prendre quelques kilos.

    Malheureusement, l’eau stockée n’est pas facile à éliminer.  Certes, il faut boire beaucoup, idéalement de l’eau ou du thé vert, mais cela ne suffit pas toujours. Voici une petite astuce efficace et toute simple à adopter : prendre un supplément alimentaire, comme Oenobiol Aquadrainant peut considérablement aider dans le processus d’élimination.

    Deux comprimés suffisent entre les repas et permettent de gagner facilement quelques centimètres, voir même de retrouver des jambes un plus légères. A adopter dès les premières chaleurs.

    Retrouvez également cet article sur Essentielle.be

    Lien permanent Catégories : Santé 0 commentaire
  • Santé : 10 recettes et astuces minceur

    J-ai-un-probleme-je-veux-mincir-avant-le-maillot_article_full.jpgFinis les régimes draconiens avec sorties interdites et sport intensif ! Aujourd'hui, pour afficher une allure honorable sous les sunlights, il existe quelques trucs tout simples, pas douloureux et même agréables, pour se galber sans en avoir l'air... A vos marques, prêtes... Mangez !

    Aux fourneaux

    Astuce n°1 : Bye bye les mauvaises graisses

    Dans les pâtisseries, les charcuteries, les laitages non écrémés... Elles se cachent partout ! Ce sont les mauvaises graisses, qui, consommées en trop grande quantité, entraînent l'augmentation du cholestérol dans le sang. Pour les repérer et les éviter, on bannit les biscuits et autres plats industriels de nos placards. Et on opte pour du fait maison, sans ajout de matières grasses hydrogénées superflues. Et puis, question goût, c'est quand-même autre chose....

    Astuce n°2 : Je privilégie les aliments qui calent

    Pour garder la ligne : mangez ! Et pour être bien rassasiée, faite le plein de protéines. Viandes maigres, jambons dégraissés, fromages allégés... Non seulement ces aliments ont le don de nous passer l'envie de grignoter. Mais en plus, ils sont si difficiles à digérer que notre organisme dépense plus d'énergie à le faire qu'à en profiter.

    Astuce n° 3
    : Vive les papillotes !

    En plus de nous éviter une crise de nerf sur la balance, la papillote : c'est facile et amusant à préparer. Un rouleau d'aluminium, un poisson ou une viande, quelques épices. Et le tour est joué ! L'avantage c'est qu'il n'est pas nécessaire d'ajouter trois tonnes d'huile pour cuisiner des papillotes dignes de ce nom. En remplaçant l'huile ou le beurre par de l'eau, l'illusion reste parfaite et le produit cuisiné, particulièrement savoureux.

    Astuce n°4 : Opération apéro light

    Avant tout apéro qui se respecte, placez sur la langue deux pastilles mentholées extrafortes et laisser fondre. La puissance de l'arôme dénature fâcheusement toutes les saveurs. Même les plus appétissantes nous rebuteront. Au revoir les saucisses cocktail ! Pendant : on boit d'abord de l'eau pour alléger en douce l'addition calorique de l'apéro. Pourquoi ? Parce que statistiquement, le premier verre est bu deux à trois fois plus vite que les suivants. Commencez donc toujours par un verre d'eau.

    Astuce n°5 : le son, c'est doublement bon

    C'est l'aliment le plus riche en fibres qui existe : le son d'avoine absorbe les graisses et aide à réduire le cholestérol. Deux cuillères par jour permettent de diminuer nos apports lipidiques. Et la bonne nouvelle, c'est qu'on peut en mettre dans tous les plats salés comme sucrés. Autre bon point : il est très rassasiant. Son pouvoir d'imprégnation joue un rôle dans l'estomac. Il absorbe jusqu'à 40 fois son volume d'eau. Pas étonnant qu'il soit devenu l'aliment fétiche du régime Dukan.

    Astuce n°6 : Du vinaigre « oui » mais de cidre

    Petit secret de star : le vinaigre de cidre aurait des vertus coupe-faim ! A cela, rien d'étonnant puisqu'il est bourré de sels minéraux, de calcium et de magnésium. Sans compter qu'il est très peu calorique. Avant chaque repas copieux, prenez deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre. Effet coupe faim garanti !

    Astuce n°7 : Je stimule ma sérotonine

    Elle agit sur notre humeur et sur notre comportement alimentaire : la sérotonine (hormone de la satiété) permet de contrôler nos fringales. Et pour garder notre taux au top, certains aliments sont champions. A commencer par les fruits secs, les céréales complètes, les oléagineux et même les fruits de mer. Faites-vous plaisir !

    A l'extérieur

    Astuce n°8 : Je marche,  donc je brûle

    Inutile de courir, il faut partir à point. Ou plutôt marcher doucement mais sûrement. Pourquoi ? Parce que pratiquer une activité physique de faible intensité comme la marche permet de brûler bien plus efficacement les graisses qu'en courant.

    Astuce n°9 : Je galbe mes jambettes

    En choisissant une activité physique qui structure la silhouette et donne de l'allure. D'abord, avec la natation qui, pratiquer 45 minutes deux à trois fois par semaine,  permet de redessiner jambes et tour de taille. Ensuite avec la barre au sol. Cette discipline issue de la danse classique fait travailler les muscles en longueur. Notamment ceux des jambes.

    Astuce n°10 : J'opte pour des vêtements intelligents

    Pas fana de sport ? Pas de soucis. Aujourd'hui il existe de plus en plus de textiles hydratants, galbants et même amincissants qui nous permettent de réduire nos capitons, de faire illusion et parfois même de se muscler. Des chaussures de sport aux semelles ergonomiques (1 kilos chacune), aux leggings ventre plat anti-cellulite, en passant par les soutiens-gorge hydratants... les textiles font leur révolution pour nous maintenir et remodeler notre silhouette.  Ça laisse rêveuse !

    Source : Auféminin.com

    Lien permanent Catégories : Santé 0 commentaire
  • Le régime Dukan n’est pas stable

    femme-balance-171607_L.jpgEn ce moment, c’est la bataille des coqs du régime. D’un côté Jean-Michel Cohen, docteur en perte de poids. De l’autre, Pierre Dukan, autre spécialiste de la question mais prônant une méthode plus radicale… Ce dernier attaque donc son confrère en justice pour diffamation, Cohen ayant accusé le régime de Dukan de “véritable déstructuration alimentaire”.

    Mauvais timing pour l’auteur du best-seller (mondial) Je ne sais pas maigrir, en ces jours, une enquête mettant à mal sa technique vient d’être publiée. Les résultats sont parlants… et pas en sa faveur. Il est en effet révélé que 80 % des personnes ayant suivi le régime Dukan reprennent, au bout de 4 ans, tout le poids perdu… Mais les effets inverses sont souvent constatés plus tôt : dans 50 % des cas, les kilos auxquels on avait dit adieu viennent se reloger au bout de 6 mois ou 2 ans.

    Alors, qu’est-ce qui semble buguer dans ce programme qui rend tout le monde dingue ? La phase de stabilisation, souligne l’enquête. Cette phase finale n’est réussie que par 40 % des diéteurs.

    Mais si l’efficacité du régime Dukan est ici mise à mal, aucun ne semble apporter de solution 100 % efficace. Il est avéré que 20 % des personnes suivant un régime (quel qu’il soit) retrouvent généralement leur poids initial, à long terme. Voilà qui n’est pas très encourageant… Pourtant, Kevin, 28 ans, plutôt sportif, reste un inconditionnel de la méthode Dukan. Il a passé quelques semaines à se nourrir d’un aliment – le surimi – pour au final voir le chiffre sur sa balance diminuer de 9. Des kilos qu’il n’a toujours pas repris, un an plus tard. “Pour moi, tous les régimes sont dangereux. Celui-ci a en tout cas été efficace sur moi.

    Oui, souvent, il y a carence là où on parle de régime. Et c’est justement sur ce point essentiel que le programme Dukan est pointé du doigt. Selon les recommandations de l’Agence française de sécurité sanitaire de l’alimentation, l’apport en protéines (alimentation plébiscitée par Pierre Dukan) est 3 fois supérieur à l’apport nutritionnel conseillé.

    Alors que l’apport en fibres est 10 fois trop faible…

    Source Essentielle.be (via Ch. V./ la DH )

    Lien permanent Catégories : Santé 0 commentaire
  • Beauté : bronzer grâce aux bons aliments

    femme-de-dos-en-maillot-de-bain-.jpgSi par ce beau mois de mai, vous avez envie comme moi de vous offrir déjà un hâle hâlé, sachez qu'il vous est possible de préparer votre peau  en mettant dans votre assiette les bons aliments.

    Et oui, c’est possible et on commence avec les fruits et les légumes frais et leur forte teneur en bêta-carotène, ou si vous préférez en vitamine A, la fameuse vitamine qui favorise le bronzage. Parmi les plus riches dopeurs de mélanine, on craque pour la carotte, la fraise, les agrumes, les abricots, les pèches, la mangue, la tomate, les épinards, les poivrons rouges, le persil ou encore la mâche. Notez que la vitamine A ne se trouve pas que dans les fruits ou les légumes, mais également dans le beurre et les laitages.

    A savoir qu’en plus de la vitamine A que vous trouvez dans les agrumes, les pêches, les épinards et les tomates, vous trouverez également les vitamine C & E qui vous aideront à réparer les éventuels dommages causés par le soleil que nous pourrions rencontrer cet été.  La vitamine E qui est la plus antioxydante des vitamines, se trouve aussi dans l’huile végétale, les noix, le beurre, les épinards ou encore  le jaune d’œuf.  En aidant à lutter contre le processus d’oxydation, elle nous aide à augmenter la résistance de la peau au soleil.

    Et pour une peau bien préparée, n’hésitez pas non plus à consommer des protéines comme la viande ou les fruits de mer qui vous aideront à ralentir le vieillissement de la peau.

    Alors, à vos assiettes et bon bronzage !!

    Lien permanent Catégories : Santé 0 commentaire
  • Le sucre est-il toxique?

    sucre.jpgEn top des vidéos les plus consultées sur le net en ce moment, une petite nouvelle fait son apparition, entre Justine Bieber et Lady Gaga, le professeur Robert Lustig s’impose discrètement, mais sûrement.

    En effet, malgré le contenu de cette dernière : un cours et son temps : 1h30, cette vidéo intitulée «Le sucre: l'amère vérité» a été vue 800.000 fois, attirant plus de 50.000 nouveaux internautes par mois environ.

    Alors pourquoi un tel succès?

    Le spécialiste de l'obésité infantile y développe une thèse dérangeante: le sucre est une «toxine» ou un «poison». Il affirme que le sucre est non seulement à l'origine de l'augmentation du diabète et de l'obésité chez les Américains, mais que c'est même la cause de nombreuses autres maladies: l'hypertension artérielle, plusieurs types de cancers et de maladies cardio-vasculaires.

    Devant le succès de la vidéo et les arguments de Robert Lustig, le New York Times magazine a décidé d'enquêter: le sucre est-il aussi mauvais que ce que le professeur suggère, un fléau aussi important que l'alcool ou la cigarette?

    C'est une accusation qui va beaucoup plus loin que de condamner le sucre pour les calories qu'il représente, l'argument présenté par les plans de santé gouvernementaux: le sucre et le sirop de glucose-fructose n'apportent ni protéine, ni vitamine, ni minéraux ou fibres, et nous en mangeons plus que ce dont nous avons besoin parce qu'ils sont si bons.

    Robert Lustig, lui, se fiche des calories, il s'inquiète des caractéristiques spécifiques au sucre et de la façon dont le corps métabolise le fructose: notre foie doit davantage travailler quand nous consommons du sucre (fructose+glucose) que du pain (juste glucose) par exemple.

    Un rapport fédéral américain de 1986 sur le sujet a simplement conclu que le sucre ne présentait pas de danger s'il continuait d'être consommé dans les quantités de l'époque. Sauf que ces quantités reviennent à 40 pounds par personne par année (18 kgs), ou 200 calories de sucre par jour, explique le New York Times, soit moins que ce qui est contenu dans une canette et demie de coca, ou deux verres de jus de pomme...

    Et la trop grande consommation de sucre est à l'origine du syndrome métabolique, lui-même à l'origine de maladies cardio-vasculaires. A quoi s'ajoutent les risques de cancers: une personne a plus de chances d'avoir un cancer si elle est obèse ou diabétique ou a un syndrome métabolique.

    Mais jusqu'à maintenant, toutes les études ont conclu qu'il faudrait procéder à davantage d'études pour trouver à partir de quelle quantité ces effets se retrouvent chez les humains, et donc savoir si notre consommation dépasse déjà cette quantité.

    Retrouvez la vidéo ici.

    Source : www.slate.fr
    Photo: Sugar / Uwe Hermann via Flickr CC License By

    Lien permanent Catégories : Santé 0 commentaire
  • Comment suivre les résultats pendant le régime?

    Balance-régime.jpegIl existe plusieurs moyens pour évaluer votre perte de poids. L’idéal est d’utiliser plusieurs méthodes de vérification pour évaluer vos résultats au cours du régime.

    Doit-on se peser tous les jours?

    Il est préférable de se peser une fois par semaine plutôt que tous les jours. A la différence des rats qui prennent du poids immédiatement en cas d'excès alimentaires, nous, humains, fonctionnons avec des cycles beaucoup plus longs. Vous pouvez manger beaucoup pendant des jours sans constater de prise de poids immédiate. Se peser tous les jours est donc inutile.

    Il faut veiller à se peser dans les mêmes conditions car votre poids peut varier au cours de la journée. On se pèse généralement nue, le matin à jeun après le passage aux toilettes.

    Le pèse personne

    La plupart des personnes utilisent un simple pèse-personne mais cela n’indique pas si vous avez perdu de la graisse ou du muscle et dans quelles proportions.

    La mesure du pli cutané

    La mesure du pli cutané semble le mieux refléter la réalité mais doit être effectuée par quelqu'un d'expérimenté. Elle permet d'évaluer le rapport entre la masse maigre et la masse grasse et vous donne votre pourcentage de muscle et de graisse. Cette mesure est facile à réaliser et ne demande qu’un appareillage simple : une pince à pli cutané. On mesure l’épaisseur du pli cutané en plusieurs points du corps et on évalue ensuite à l’aide d’équations la masse grasse.

    La balance à impedancemetre

    Moins fiable que la mesure du pli cutané, elle permet de connaître le pourcentage de graisse dans votre corps. Elle calcule le taux de masse grasse par la mesure de conduction électrique des tissus. En effet, la graisse oppose plus de résistance au courant que la masse maigre qui contient beaucoup d’eau et conduit donc mieux l’électricité. La balance ne convient pas aux personnes qui portent un stimulateur cardiaque ou aux femmes enceintes.

    Source : www.mag-nutrition.com

    Lien permanent Catégories : Santé 0 commentaire