Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Parfum

  • Captivante, la flagrance Oud Santal de Brecourt

    Capture d’écran 2015-01-27 à 11.22.15.pngVoici certainement mon coup de cœur de ce début d’année 2015, la flagrance Oud Santal de Brecourt. Tout simplement captivante, cette nouvelle flagrance s’inscrit déjà comme un incontournable. À la fois mystérieux, et envoutant, ce parfum vous sublime quoi que vous portiez. 

    Particulièrement présent, sans pour au moins agresser, il se fait remarquer par sa sensualité. Construit autour du bois de Oud, l’eau de Oud Santal est un parfum unisexe qui se décrit comme puissant, sombre et mystérieux. 

    À découvrir chez Brecourt, éditions Les Éphémères. Eau de Parfum 50 ml – 145€

    Lien permanent Catégories : Parfum 0 commentaire
  • Eau de Magnolia – Carlos Banïm pour Frédéric Malle

    Fleur-aqueuse-Eau-de-Magnolia-Carlos-Benaim-pour-Frederic-Malle_visuel_galerie2_ab.jpg

    Hello, hello, ça y est, les vacances sont terminées et cette rentrée promet pas mal de belles nouveautés. Et on commence tout de suite avec mon coup de cœur fragrance : l’Eau de Magnolia de Carlos Banïm pour Frédéric Malle.

    Tout simplement divine, cette eau de parfum m’évoque personnellement la fraîcheur de la brume matinale. Basée sur une aura vert d’eau avec pour fond un retour de bergamote, de magnolia, de pamplemousse, de vétiver et de mousse de chêne, elle a été créée par le parfumeur Carlos Banïm pour l’éditeur de parfums Frédéric Malle à la recherche d’une eau fraîche évoquant la transparence avec une écriture simple aussi élégante qu’un dessin de Matisse. 

    Pour le coup, pari réussi. Ce parfum tient tout simplement toutes ses promesses et je ne peux que vous le conseiller, c’est en tout caspour moi une très belle découverte.

    Eau de Magnolia - Carlos Benaïm pour Frédéric Malle, 50 ml chez Senteurs D’ailleurs à Bruxelles.

    Lien permanent Catégories : Parfum 0 commentaire
  • Interview : Pierre Guillaume, ou l’histoire d’un parfumeur hors du commun

    PIERRE_PORTRAIT.jpg

    Né à Clermont-Ferrand en février 1977, Pierre Guillaume, dont rien ne prédestinait à la parfumerie, rejoint au terme de ses études le laboratoire de formulation industrielle de son père, où il intègre un peu par hasard « la recherche & le développement » des spécialités dédiées à la cosmétique. Fasciné par cette expression artistique de la chimie fine qu’est la parfumerie, Pierre Guillaume enrichit le traditionnel « Orgue du Parfumeur » d’une palette d’ingrédients hétéroclites issus de la cosmétique et des biotechnologies. 

    En 2002, sa première composition baptisée « Cozé » dont le critique américain Chandler Burr (New York Times & GQ USA) écrira : « comment un jeune chimiste français a concocté la plus cool des nouvelles fragrances européennes »  marquera le début de SA propre maison, Parfumerie Générale (référence à ses initiales) il a alors 25 ans. Pourtant, ce succès, il le doit à son incompétence de l’époque, Pierre Guillaume avoue en effet et sans rougir, avoir créé ce parfum avec deux notes de cœur, délaissant la note de tête faute d’avoir été capable de doser précisément cette dernière. Cette erreur de débutant le fait alors passer pour un jeune fou novateur. 

    Aujourd’hui, Pierre Guillaume continu son parcours de parfumeur au travers ses inspirations personnelles. Son style d’écriture, génère des identités olfactives fortes et immédiatement identifiables : des notes bavardes, un peu comme lui d’ailleurs, extrêmement changeantes et complexes. Chaque rencontre, chaque moment, chaque évènement peuvent l’emmener vers une nouvelle création de fragrance, pour Pierre Guillaume, la vie est un voyage olfactif, riche et sans compromis. Les plus beaux parfums sont, selon lui, ceux que l’on découvre dans l’intimité, au creux d’une nuque ou d’un cou, sur un sein ou le galbe d’une épaule.

     « Se parfumer pour soi, acte égoïste et émouvant, et aussi pour l’Autre, jamais pour les autres, mes parfums ont besoin de la Peau pour s’exprimer, ils ne signifient rien sans elle ».

    Pierre Guillaume a à ce jour signé une soixantaine de créations qu’il élabore en toute indépendance créative dans ses ateliers et qui sont distribuées dans un réseau de près de 200 points de vente de par le monde.

    Pierre Guillaume : www.parfumerie-generale.com et en exclusivité chez Senteurs d'Ailleurs à Bruxelles : www.senteursdailleurs.com 

    Pierre Guillaume, itinéraire d'un parfumeur ( INTERVIEW ) from Etvonweb on Vimeo.

    Lien permanent Catégories : Parfum 0 commentaire
  • Métamorphose #nouvelle saison : nouveau parfum

    4.0.Parfum.png

    Qui dit, changement de temps, dit changement de peau, et pourquoi changement de parfum. La métamorphose ne peut-elle pas être complète qu’après avoir passé le cap, des fois difficile avouons-le. Alors cette fois, osons, poussons la porte de la parfumerie, et laissons nous guider parmi les nouveautés. 

    Nos 3 coups de cœur :

    4.1.Isparta26.jpg

     

    1.Isparta 26 de Parfumerie Générale. C’est notre découverte olfactive du printemps, cette fragrance à la fois forte et douce, vous enivrera par sa sensualité. On l’aime parce qu’elle nous inspire, nous emmène comme une balade à travers les champs de terrasses et le jardins en pentes douces des montagnes de Turquie. Une ballade irrésistible, croyez-nous. Isparta 26 de Parfumerie Générale. Prix sur demande chez Senteurs d’Ailleurs- Bruxelles.

    4.2.UerMi.png

      

    2.UERMI – Fragrance Collection. Taillé sur mesurepour les fashionastas, ce parfum de dressing rend hommage à quatre grandes matières phares de nos dressings : la soie, le cachemire, le jeans et le velours. Alors, ne nous demandez pas lequel nous préférons, il est juste impossible de choisir entre ces 4 créations italiennes. UERMI – Frangrance Collection. Prix sur demande chez Coton Cachemire et Soie- Bruxelles.

    4.3.EaudeChloé.png

     

     

    3.L’eau de Chloé. Fermez les yeux, et laissez le printemps rentrer chez vous. L’Eau de Chloé s’ouvre sur une note hespéridée légèrement verte rappelant ‘les citronnades glacées’. Le cœur floral est construit autour de la rose et son sillage légèrement chypré révèle le patchouli. Un mélangé délicat et frais, qui hume bon les beaux jours. L’eau de Chloé 100ml – 87,60€

     

    Notre petit plus :

    4.5.Antichambre.png

    Allez encore plus loin, poussez la porte de l’Antichambre à Bruxelles, et offrez-vous le luxe ultime de créer votre propre parfum, celui dont vous avez toujours rêvé. Accueillie par Anne-Pascale, vous aurez l’opportunité de composer en toute discrétion avec plus d’une cinquantaine d’essences de base à mélanger cette fragrance qui vous rappelle peut-être quelqu’un, peut-être un moment, ou tout simplement vous. L’Antichambre Bruxelles : www.l-antichambre.com

    Retrouvez cet article également dans le dernier Idole Magazine

    Lien permanent Catégories : Idole Magazine, Parfum, Passions 0 commentaire
  • Jean Paul Gaultier nous emmène, encore plus loin

    Capture d’écran 2013-09-29 à 20.26.12.png

    C’est l’histoire d’une vie, d’une passion, d’un parfum et d’un petit pull marin… 15 ans déjà que Jean Paul Gaultier nous emmène au grès des vagues, mariant sensualité et passion au rythme de la « Casta Diva ». 15 ans durant lesquelles les deux grandes fragrances du créateur français, Le Mâle pour homme, et Le Classique pour femme s’abonnent au plaisir de l’amour passionné.

    Ils s’aiment, se quittent, et se retrouvent, nous emmènent en mer, chez eux dans leur appartement, et n’hésitent pas à partager le(ur) baiser. On a aimé, il faut bien l’avouer, mais après 15 ans, on aurait pu se demander ce que ce couple passionné avait encore à partager. C’était sans compter sur le génie de la passion, le couple mythique se retrouver a nouveau, mais cette fois-ci sur les quais. 

    "On the Docks" met en avant cette année la passion. Réalisé par le décorateur Johnny Green, on y découvre une femme séduisante et charnelle, interprétée par Rianne Ten Haken. Vêtue du corset emblématique, la jeune femme attend l’objet de son désir, l’homme, dans son appartement boudoir. Lui, Jarrod Scott, n’hésite pas à braver le monde pour rejoindre sa belle, surmontant tous les obstacles et aller retrouver cette femme, sa femme. Nos deux héros sont guidés par la passion et leur attirance réciproque. Une attraction tout simplement palpable à l’image.  

    Retrouvez cet article dans le dernier Idole Magazine : www.idolemagazine.com

    Lien permanent Catégories : Idole Magazine, Parfum 0 commentaire
  • Aujourd’hui je sens la "Rousse", et j’adore ça !!!

    rousse.jpgEt non, ce n’est pas en blague, en ce vendredi, je sens la Rousse et j’adore tout simplement ça. Risqué me direz-vous vu le temps, encore que… pas tant que ça. Bien évidemment je vous parle de l’une des fragrances  du parfumeur Serge Lutens.

    Rousse est un parfum essentiellement composé d'épices dans lequel on retrouve la cannelle que j’affectionne particulièrement (tiens, j’me reprendrais bien un petit Yogi Tea pour le coup). Il a un côté sec et boisé, assez sensuel et j’aime son retour de musc qui lui donne une impression poudreuse.

    En note de tête, on retrouve légèrement la mandarine, mais ce n’est pas trop le côté agrume qui prédomine, c’est vraiment le côté boisé. En évoluant, cette note boisée prend d’ailleurs un tour plus doux et chaleureux. Rousse est pour moi un parfum emplit de sensualité, et pourtant, à la base, je n’en voulais pas. C'est un ami qui me l’a fait découvrir, sauf que je n’avais sincèrement pas l’intention de craquer pour un parfum qui s’appelle Rousse… Pourtant, après plusieurs tests, j'ai fini par tomber sous le charme de ce parfum doux et sensuel aux quelques notes orientales.

    Un vrai coup de cœur !!

    Notes de tête: mandarine, cannelle, clou de girofle, œillet, aromates
    Notes de cœur: cèdre, bois de cannelle, épices
    Notes de fond: muscs, ambre, vanille

    Prix  80 € le flacon de 50ml

    Lien permanent Catégories : Parfum 0 commentaire
  • Nuxe lance le « Prodigieux »

    Capture d’écran 2013-03-23 à 12.53.39.png


    Avec ce temps gris et ce froid qui perdure, certaines d’entre vous rêvent peut-être de soleil et de vacances. Et bien, bonne nouvelle, nous avons ce qu’il vous fait, l’essence des vacances en flacon : le nouveau parfum de Nuxe, le (juste) « Prodigieux ».

    Ça sent bon comme l’été, c’est doux comme le sable chaud et ça risque bien de devenir le parfum des beaux jours. Avec ses effluves de fleurs blanches et de fleurs d’oranger sur fond d’ambre, le « Prodigieux » de Nuxe est tout simplement le parfum qu’on attendait.

    Prodigieux de Nuxe, à partir de 49,90€ en parapharmacie et pharmacie.

    Lien permanent Catégories : Parfum 1 commentaire
  • Aujourd’hui, je suis la femme Fendi

    Capture d’écran 2012-05-19 à 11.04.06.pngEh oui, il va falloir que notre ami Loïc Prigent revoit sa copy. Exit, Mademoisselle Agnès, aujourd’hui, la Femme Fendi, c’est bien moi !!!
     
    Bon allé, je vous rassure tout de suite, non je n’ai pas été claquée 4 fois et demie mon salaire (et certainement le reste) dans un manteau en poils longs couleur fauve et citron, je ne suis Fendi que dans l’essence, bien évidemment. En effet, à l’occasion de la fête de mères, j’ai eu la chance de recevoir le dernier parfum Fan di Fendi que je porte actuellement.
     
    Un Fendi assez surprenant, je ne vous la cache pas. D’abord pas son écrin, juste une pure merveille ! Moderne et architectural, il est surplombé des deux F de Fendi, symbole de la maison italienne (Fendi Forever), qui lui donnent un côté majestueux et complètement intemporel. J’adore !!
     
    Capture d’écran 2012-05-19 à 11.18.51.pngEt puis ensuite pas l’essence du parfum même. Si au premier nez, il me semblait un peu trop fleuri à mon goût, une fois porté il fait place à une certaine légèreté et une sensualité plutôt agréable, voire limite addictive, je dois bien l’avouer.
     
    Au final, une vraie belle découverte. Le parfum  Fan di Fendi tient toutes ses promesses, et si je ne me trompe pas, il y encore moyen de le trouver en coffret accompagné de son lait de parfum dans les magasins Inno et dans toutes les bonnes parfumeries.
     
    Prix du coffret Fan di FENDI Forever Eau de Parfum 50ml : 79€

    Lien permanent Catégories : Parfum 0 commentaire
  • Les fragrances Diptyque passent à l’ovale

    Image 9.pngDiptyque repense les flacons de ses eaux de toilette. La collection de 14 fragrances quitte le rectangulaire pour arborer un écrin ovale en adéquation avec l’ADN de la marque olfactive. "L’ovale est notre signature.

    A l’origine décliné sur un motif textile, le Prétorien, créé par les fondateurs de la maison, s’est simplifié et affranchi de la couleur pour devenir la matrice des étiquettes qui habillent nos produits", explique Myriam Badault, directrice marketing de Diptyque.

    

Ce nouveau flacon réalisé par R’Pure Studio exclusivement sur Diptyque s’accompagne d’une création graphique qui raconte l’histoire de chaque senteur. "Nous sommes repartis des illustrations d’origine, tracées à l’encre sur du papier calque, et avons accompli un travail très minutieux sur chacune pour les restaurer", souligne Myriam Badault. 

Créé en 1961, Diptyque est aujourd’hui distribué de façon très sélective à travers environ 800 points de vente dans le monde (Printemps, Galeries Lafayette, Bon Marché, Liberty, Barneys …) et une douzaine de boutiques en nom propre dont cinq à Paris.

    @Fashion Mag

    Lien permanent Catégories : Parfum 1 commentaire
  • Le coup de cœur du week-end : Voyage d'Hermès, le nouveau parfum d'Hermès

    voyage,hermès,parfumSoyez des voyageurs de l'imaginaire. Laissez jaillir toutes vos idées, formulez vos rêves. Hermès réalisera l'un d'entre eux. Voilà ce qu’on peut lire sur le site d’Hermès concernant leur nouveau parfum, le Voyage d'Hermès…

    Alors bien évidemment, je ne suis pas certaine que l’un de mes rêves puisse enfin se réaliser grâce à Hermès, mais ce nouveau parfum aura au moins eu le mérite de m’emmener dans mon propre imaginaire, et pour être plus précise, auprès de mon grand-père disparu il y a maintenant quelques années.

    voyage,hermès,parfumJe sais, cela peut paraître étonnant, mais il y a effectivement dans le voyage d’Hermès un petit retour frais et légèrement boisé qui me rappelle tout simplement l’eau de Cologne que mon grand-père portait lorsque j’étais petite.

    Bien évidement tout cela est très personnel, j’en conviens bien, mais au-delà de ça, j’ai été également conquise par la fraîcheur du parfum avec son retour légèrement poivré. Un mélange surprenant et fort à la fois.

    voyage,hermès,parfum

    Et puis ensuite, comme beaucoup d'entre-nous, je n’ai pu rester insensible à son magnifique packaging.

    Son flacon, conçu par Philippe Mouquet, représente un étrier couleur argent sur un flacon de verre noir, rétractable à souhait et qui sert également de support. L’objet est tout simplement élégant, contemporain et magique à la fois.

    Eau de toilette 71€ pour le flacon de 35ml



    Lien permanent Catégories : Parfum 1 commentaire