Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

biosignature

  • Pourquoi j’ai quitté Lionel, et arrêté la BioSignature ?

    lionel-gonnet_blog_full_width.jpg


    Ceux qui me suivent sur facebook auront appris la semaine dernière que j’ai décidé d’arrêter mon aventure, la BioSignature, avec Lionel Gonnet. Mais pourquoi ?

    Et bien dans un premier temps, par respect. En effet, Lionel me suivait maintenant depuis plus d’un an, et je n’ai pas toujours été à la hauteur de ses espérances. Et ce, malgré ma bonne volonté, et des résultats incontestables, quand j’arrivais à me tenir à mon programme. Et ça, ça commençait vraiment à me poser un problème.

    Mais alors, pourquoi n’ai-je pas réussi à m’y tenir, me direz-vous ? Et bien parce que la BioSignature, comme tout régime équilibré et efficace demande 3 éléments primordiaux difficile à gérer pour moi en ce moment :

    1.    De la persévérance. 

    Ca malheureusement, et si je me souviens bien, j’en parlais déjà dans mon premier billet sur la BioSignature. J’ai beau être de bonne volonté, la persévérance n’est pas ma meilleure alliée, et à regret, il en faut dans tout régime cohérant.

    2.    Le temps.

    Et bien oui, aller au sport minimum 3 fois par semaine et s’organiser pour avoir toujours du frais et de l'équilibré dans son frigo n’est pas toujours évident lorsque l’on est maman célibataire et qu’on bosse 8 heures par jour. J’avoue, ce temps m’a souvent manqué.

    3.    Le budget.

    Car manger équilibré, et en l’occurrence (pour moi) de la viande 3 fois par jour, et pouvoir se permettre de s’offrir les compléments alimentaires nécessaires au bon déroulement de mon régime, et bien ça à un prix, et ce n’était peut-être pas ma priorité du moment.

    Voici donc les raisons qui m’ont poussée à mettre un terme à cette expérience, qui pourtant avait fait ses preuves.

    Mais pas seulement…

    My Beauty blog est un blog beauté et bien-être où j’essaie de vous proposer les meilleurs plans que je découvre, dès lors il ne me paraissait pas correct de continuer sur la BioSignature, peut-être pas forcément accessible pour tout le monde. Il était donc temps de passer à autre chose et de tenter de nouvelles expériences que je vous partagerai avec plaisir à travers mes billets à venir.

    L’occasion pour moi de remercier encore Lionel, pour ses bons conseils, sa patiente et sa rigueur. Ainsi que l'Aspria Arts-Loi qui nous a permis de tenter cette expérience au sein de ses locaux.

    Crédit photo : le ELLE.be qui m'a souvent soutenue via facebook dans cette avenure ;-)

    Lien permanent 0 commentaire
  • BioSignature : éliminer le bisphénol A de notre alimentation

    gonnet.jpgS'il y à un message que Lionel essaie de me faire passer depuis le début de mon aventure Biosignature, c’est bien celui-là. En effet, de nouvelles études auraient démontrées que le bisphénol pourrait avoir un effet sur notre santé. Il est soupçonné d’augmenter les risques de puberté précoce chez les jeunes femmes, de cancer de la prostate ou du sein et d’anomalies de reproduction, en gros, c’est la fête.

    A savoir que le bisphénol A est actuellement classé comme substance jugée préoccupante pour la fertilité de l’espèce humaine en raison d’effets toxiques possibles mais non démontrés sur la reproduction.

    Mais le problème, c’est que du bisphénol A, on en trouve un peu partout. Comme par exemple, dans l’eau du robinet (à cause des canalisations plastifiées), dans nos aliments ayant été dans des emballages contenant la substance chimique comme certaines bouteilles destinées à contenir nos boissons ou encore à l’intérieur du revêtement de certaines boîtes de conserve métalliques. Ca y est, vous aussi vous commencez à avoir les boules là ?

    Il faut savoir que le bisphénol A est une substance chimique qui se fabrique malheureusement facilement.  De nos jours, ce sont plus de 3 milliards de kilos qui sont produits chaque année, ce qui équivaut à une moyenne de 500g par habitant.

    biberon.jpgAujourd’hui, des personnes présentant des taux élevés de bisphénol A sont sujettes à des troubles de la thyroïde (tient, elle ne ferait pas grossir cette salope quand elle déconne ?), au diabète, à un dysfonctionnement du foie, à des maladies cardio-vasculaires ou encore à des cas de cancer (parfait quoi !!).

    Alors, afin de nous prévenir de ce « nouveau danger », Lionel suggère de ne pas consommer un aliment ou de boire une boisson qui a séjourné dans un récipient en plastique, telle une bouteille d’eau minérale qui a été exposée au soleil, d’éviter l’eau du robinet (à cause des hormones que l’on y trouve et leur passage par les tuyauteries), de ne jamais chauffer les aliments dans un emballage plastifié, de préférer les boissons en bouteille de verre et si vous êtes jeune maman, surtout d’utiliser également des biberons en verre.

    Et pour y arriver, voici une petite astuce. Un site qui regorge de récipients biens mieux adaptés à notre santé : sans-bpa.com.

    Découvrez également leur blog : sans-bpa.com.

    Lien permanent 0 commentaire
  • BioSignature : Etape 4

    ventre-femme-centimetre-2163652_1370.jpgVoilà, maintenant cela fait 6 semaines que j'ai commencé mon aventure « BioSignature » avec Lionel Gonnet, et sincèrement je suis super contente. Pourtant, ce n’est pas facile, il faut être sincère.

    La BioSignature demande beaucoup d’engagement et peu franchement faire flipper, ce n’est pas juste un régime et deux trois exercices à suivre, c’est carrément une façon de vivre qu’il faut changer afin de retrouver une certaine hygiène de vie.  Et là, j’ai juste envie de saluer Lionel, qui un peu à façon H&M me balade depuis 6 semaines.

    Et oui, Lionel est franchement fort, contrairement à certains coachs que j’ai déjà pu tester, Lionel ne se la ramène pas et ne vous barde pas de 1000 consignes, franchement souvent lourdes, à suivre en même temps, au risque qu’au troisième rendez-vous, vous ayez pris la poudre d’escampette.  Non, Lionel est beaucoup plus fin que ça, il y va crescendo.  Sa technique est franchement bien rodée, simple et efficace. Dans un premier temps, il vous étudie, afin de comprendre où est le problème et vous donne une ou deux consignes à suivre, comme, boire plus d’eau, remplacer le petit-déjeuner par de la viande, du poisson et des œufs le matin et vous coucher plus tôt.  A ce stade, sincèrement, vous vous dites, mais où ça mène, c’est n’importe quoi, je ne vois pas comment je vais maigrir avec ce genre de consignes. 

    Une fois que ces habitudes acquises, il en rajoute une ou deux, discrètement.  Et ça marche, sans que vous vous rendiez compte, vous intégrez ses consignes dans vos habitudes de vie, et vous changez.  Car moi pour le coup, à force de suivre les consignes de Lionel, je viens de perdre plus de 3 kg pendant ces 6 semaines sans me priver, mes indices de masse graisseuse sont en net baisse (je vous jure ça, ça fait trop plaisir). Je dors mieux, je mange mieux et ma silhouette commence à changer et là, je me dis surtout que je ne suis qu’au début de cette aventure. Prochaine étape, on intègre le sport, je ne vais pas dire que j'ai hâte d'approcher cette étape, mais j'ai bien conscience qu'elle est inévitable.

    Découvrez la BioSignature avec Lionel à l'Aspria Club.

    Lien permanent 0 commentaire
  • BioSignature : Etape 2

    pinch.jpgEt bien voilà, ça c'est confirmé.  Pour ma deuxième séance de BioSignature, on peut dire que j’ai nettement moins rigolé qu’à la première. Car pour le coup, comme je vous l’annonçais la semaine dernière, me faire  mesurer l’épaisseur de mon tissus graisseux par le beau Lionel, c’est avéré être un exercice encore plus pénible que ce que je ne pouvais l’imaginer (si, si, je vous assure que c’était vraiment pénible). 

    J’ai bien essayé de retrouver  une autre situation, si pas plus, au moins aussi  humiliante (et dieu sait que j’en ai), mais je n’ai rien trouvé à la hauteur de celle-ci. De plus, je n’ai pas trouvé le résultat assez flippant.  Après m’avoir mesuré à l’aide de son adipomètre sur douze endroits du corps, chacun correspondant à un déséquilibre hormonal, Lionel m’a quand même annoncé que mon taux d’insuline était bien trop élevé (sans blague) et que j’avais un sérieux problème avec les glucides. 

    Bref, en gros va falloir que je devienne zen et que je fasse l’impasse sur tous les sucres, y compris les sucres lents (même les complets) si je souhaite retrouver ma silhouette.  Tout de suite, j’ai eu l’impression que ça me paraissait mission impossible, mais Lionel a réussi à me rassurer en me remontant le moral.  A noter quand même qu’en changeant juste mon petit déjeuner et en m’imposant quasi deux litres d’eau par jours, j’ai quand même réussi à perdre un kilo en une semaine.

    Alors, après avoir bien pleuré, certainement une demi-heure, dans ma voiture.  J’ai décidé de faire confiance à Lionel et de continuer la BioSignature, coûte que coûte.

    Découvrez la BioSignature avec Lionel à l'Aspria Club.

    Lien permanent 0 commentaire
  • BioSignature : Etape 1

    sup_magazine&art2&2009-10-07img1.jpg"Il faut soigner le corps pour que l'âme s'y plaise", voici la première phrase que l'on peut lire sur le site de Lionel Gonnet et j'ose imaginer que ce n'est pas un hasard si aujourd'hui j'avais justement rendez-vous avec Lionel afin de définir "ma" BioSignature.

    Parce que "My Beauty blog", avant d'être un blog sympa sur lequel on test des produits beauté et bien-être, c'est surtout un blog qui j'espère vous aidera, comme il m'aide, à vous sentir mieux dans votre corps et plus belle afin de vous sentir tout simplement mieux dans vos vies.

    Et aujourd'hui, après ce premier mois avec "My Beauty blog", j'ai décidé de passer à une autre étape en m'essayant à la BioSignature. Pas si simple, parce que pour le coup, c'est sur la durée et mon implication, que tout va se jouer. (A savoir que la constance n'est pas forcément ma meilleure amie).  Mais avant d'aller plus loin, quelques explications sur la BioSignature.

    Alors, la BioSignature n'est pas comme on pourrait le croire le dernier régime à la mode, mais bien un outil révolutionnaire se basant sur le fait que, l’endroit où vous stockez de la graisse est le reflet direct de votre statut hormonal.  On rigole moins là tout suite. Et oui, certaines de nous (moi par exemple) rencontrent des problèmes, malgré divers efforts à se débarrasser des graisses qui ce sont installées sur les hanches, les cuisses ou encore le ventre.  Et c'est ce qu'a remarqué le docteur Charles Poliquin, entraîneur de renommée mondiale.  Il a remarqué des corrélations entre des changements hormonaux mesurés en laboratoire et des changements dans la localisation du stockage des graisses.  Dès lors, Charles Poliquin, a passé ses trente dernières années à suivre des centaines d’athlètes de haut niveau, afin dé développer la BioSignature, aujourd'hui mondiale reconnue.ventre-plat-1.jpg

    Chaque "régime" est donc individuel et doit être minimum suivit pendant 12 semaines.  La première étape étant de faire un point sur son portrait de santé. C'est donc ce que j'ai fait aujourd'hui avec Lionel.  Pendant plus d'une heure, il m'a questionné sur mes habitudes de vies afin d'établir mon portait.  Les données sont ensuite analysées à l’aide d’un logiciel. (je vous avais dit que ça rigole plus). Ensuite, la semaine prochaine pour être précise, Lionel, mesurera l’épaisseur du tissu graisseux à l'aide d'un adipomètre sur douze endroits du corps, chacun correspondant à un déséquilibre hormonal.

    Et là les filles, je peux vous dire que c'est moi qui vais tout de suite moins rire la semaine prochaine, parce que le Lionel Gonnet en question, est juste canon de chez canon. Le mec parfait, avec les muscles et les dents blanches qui vont avec et sincèrement je trouve ça pénible de me dire, que dans une semaine, ce mec aussi canon va mesurer ma graisse.

    En attendant, j'ai une semaine pour me préparer et Lionel m'a donné mes premières instructions à suivre pour commencer cette aventure : 1/ On vire tout ce qui est sucre et on arrête le vin le soir afin d'améliorer la qualité du sommeil. 2/ On boit minimum 1,5 L d'eau par jour.  3/ On remplace le petit-déjeuner par de la viande, des oeufs ou du poisson, mais non transformé, c-à-d qui n'ont encore pas été modifié comme le jambon par exemple, mais qu'il faut encore cuire, à prendre avec un café noir, un thé ou de l'eau.

    Voici pour ma première semaine, ça n'a pas l'air trop dur à suivre. Alors pour bien commencer, je suis vite allé au shop me chercher des oeufs et de la viande pour demain matin.  Et ce soir, ce sera coco-light et 22h30 au lit.

    Découvrez la BioSignature avec Lionel à l'Aspria Club.

     

    Lien permanent 0 commentaire