Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

forme

  • Le sport, un antidépresseur ?

    Capture d’écran 2012-06-09 à 19.01.19.png


    Sédentarité, stress quotidien, vous ne vous sentez pas bien dans votre peau. Votre corps a besoin d'être remodelé ! Une activité physique devrait vous réconcilier avec vous-même et vous déstresser ! Quels sports pratiquer pour éliminer vos petits défauts et renouer avec votre corps ?

    Le stress vous guette ? Il est urgent de réagir. On se regarde dans la glace et on rêve de faire disparaître quelques rondeurs, de raffermir le torse, de tonifier membres et dos, bref de se refaire une image de soi valorisée et dynamique. Le modelage corporel est à l’ordre du jour pour effacer les méfaits de la sédentarité et de la mécanisation alimentaire.

    Le sport, un antidépresseur ?

    Oui, si l’on en croit une étude parue dans "Archives of Internal Medicine" d’octobre 1999. L’activité physique a une action calmante grâce à une substance produite par le cerveau : les endorphines, qui améliorent l’endurance face aux épreuves de la vie. Autant d’atouts contre la déprime ! Et une façon de rééquilibrer le mental.

    Le sport pour oxygéner les tissus, éliminer les résidus et brûler les excédents nutritionnels, un programme mobilisateur ! Avec un choix d’activités personnalisées, au rythme et à la fréquence bien dosés.

    Repérer ses points faibles

    Dans un premier temps, on repère ses points faibles - mal de dos, migraines, surcharge pondérale , tendance à l’insomnie, irritabilité - et on observe scrupuleusement les contre-indications selon les pathologies, développées ou même ignorées (insuffisance respiratoire, problèmes cardiovasculaires, diabète, cholestérol).

    Décider de changer de look et d’humeur en optant pour une série d’activités physiques, c’est introduire efficacité, sécurité et plaisir dans sa vie, mais surtout optimiser son potentiel d’énergie et augmenter son capital santé.

    @doctissimo.fr

    Lien permanent Catégories : Sport 0 commentaire
  • BioSignature : Etape 5

    sbsurdos.jpgBon ça y est, comme je vous l’annonçais dans mon dernier billet, Lionel Gonnet, avec qui je suis la Biosignature, m’a mise au sport.  Et oui, c’était clair que j’allais y avoir droit, mais sincèrement ça va.  Il m’a préparé en fait deux petits programmes à suivre, l’un pour le haut du corps, et l’autre pour le bas. 
     
    Les premières séances, nous les avons faites ensemble, afin qu’il puisse vérifier si je comprenais bien les exercices (ce qui n’était pas forcément gagné, encore maintenant quand il me demande de présenter mon triceps lors de mes mesures pour la BioSignature, j’hésite à lui présenter ma cuisse), ainsi que mes postures.  Idéalement, chaque série est à faire deux fois par semaine.

    L’avantage qu’à Lionel Gonnet par rapport à un autre entraineur, c’est que cela va faire huit semaines que je lui offre hebdomadairement  une redif perso de l’émission « the Swan » (surtout le début de l’émission pour être sincère).  Du coup, Lionel sait exactement où le bas blesse réellement chez moi et mes exercices sont mieux ciblés.  Je me sens donc plus en confiance et cela m’encourage lors de mes sessions de sport.  La présence de Lionel dans la salle est également un plus, si j’ai un doute sur un exercice ou une posture, je peux toujours le solliciter.

    Sincèrement, depuis que je suis suivie par Lionel Gonnet, je me sens vraiment mieux. Ma silhouette continue à s’affiner et je me sens physiquement plus en forme qu’il y a quelques semaines.

    Découvrez la BioSignature avec Lionel à l'Aspria Club.

    Lien permanent 0 commentaire
  • BioSignature : Etape 4

    ventre-femme-centimetre-2163652_1370.jpgVoilà, maintenant cela fait 6 semaines que j'ai commencé mon aventure « BioSignature » avec Lionel Gonnet, et sincèrement je suis super contente. Pourtant, ce n’est pas facile, il faut être sincère.

    La BioSignature demande beaucoup d’engagement et peu franchement faire flipper, ce n’est pas juste un régime et deux trois exercices à suivre, c’est carrément une façon de vivre qu’il faut changer afin de retrouver une certaine hygiène de vie.  Et là, j’ai juste envie de saluer Lionel, qui un peu à façon H&M me balade depuis 6 semaines.

    Et oui, Lionel est franchement fort, contrairement à certains coachs que j’ai déjà pu tester, Lionel ne se la ramène pas et ne vous barde pas de 1000 consignes, franchement souvent lourdes, à suivre en même temps, au risque qu’au troisième rendez-vous, vous ayez pris la poudre d’escampette.  Non, Lionel est beaucoup plus fin que ça, il y va crescendo.  Sa technique est franchement bien rodée, simple et efficace. Dans un premier temps, il vous étudie, afin de comprendre où est le problème et vous donne une ou deux consignes à suivre, comme, boire plus d’eau, remplacer le petit-déjeuner par de la viande, du poisson et des œufs le matin et vous coucher plus tôt.  A ce stade, sincèrement, vous vous dites, mais où ça mène, c’est n’importe quoi, je ne vois pas comment je vais maigrir avec ce genre de consignes. 

    Une fois que ces habitudes acquises, il en rajoute une ou deux, discrètement.  Et ça marche, sans que vous vous rendiez compte, vous intégrez ses consignes dans vos habitudes de vie, et vous changez.  Car moi pour le coup, à force de suivre les consignes de Lionel, je viens de perdre plus de 3 kg pendant ces 6 semaines sans me priver, mes indices de masse graisseuse sont en net baisse (je vous jure ça, ça fait trop plaisir). Je dors mieux, je mange mieux et ma silhouette commence à changer et là, je me dis surtout que je ne suis qu’au début de cette aventure. Prochaine étape, on intègre le sport, je ne vais pas dire que j'ai hâte d'approcher cette étape, mais j'ai bien conscience qu'elle est inévitable.

    Découvrez la BioSignature avec Lionel à l'Aspria Club.

    Lien permanent 0 commentaire
  • BioSignature : Etape 3

    astuces_pour_un_bon_sommeil_article.jpgAAAaaaahhhHhhHhh, j’ai l’impression que rien ne va plus dans mon aventure BioSignature avec Lionel.  Je ne sais pas ce qui se passe, mais depuis une dizaine de jours, je ne dors plus.  Pas  moyen de fermer l’œil avant une ou deux heures du matin, hors rappelez-vous, l’une des premières demande de Lionel était quand même d’améliorer mon sommeil.

    Du coup j’avoue, j’ai carrément l’impression de le trahir en ne m’endormant pas, limite, j’ai l’impression de tromper mon mec, ce qui du coup ne m’aide pas pour retrouver le sommeil.  Bref, c’est du grand n’importe quoi.  En plus, ce manque de sommeil me rend carrément irritable et j’ai du coup tendance à compenser en mangeant moins sainement, je suis même allé jusqu’à tenter un suicide avec une barre de snickers et une flamenkuche ce week-end. 

    De plus, Lionel m’avait donné toute une liste de compléments alimentaires à prendre et d’articles à lire, sauf que la semaine dernière, je me suis faite brisé un carreau de ma voiture et voler un sac dans lequel était la fameuse ordonnance et n’ayant pas pris le temps de rappeler Lionel pour lui demander de ré envoyer cette dernière.  J’ai maintenant la désagréable impression d’avoir douze ans et que demain je vais me présenter face à un prof à qui je vais rendre dissertation foireuse.  Alors, du coup, j’essaie de combler en buvant un maximum d’eau ou de thé tout en continuant de bien manger mes boulettes ou mon steak haché tous les matins et je croise très fort les doigts pour que demain j’arrive à quand même donner le change avec Lionel (en espérant juste maintenant qu’il ne lise pas mon blog ;-)

    Découvrez la BioSignature avec Lionel à l'Aspria Club.

    Ps : j’ai quand même perdu deux kilos depuis de début de l’aventure sans vraiment me priver, je trouve ça quand même pas mal.

    Lien permanent 0 commentaire
  • BioSignature : Etape 2

    pinch.jpgEt bien voilà, ça c'est confirmé.  Pour ma deuxième séance de BioSignature, on peut dire que j’ai nettement moins rigolé qu’à la première. Car pour le coup, comme je vous l’annonçais la semaine dernière, me faire  mesurer l’épaisseur de mon tissus graisseux par le beau Lionel, c’est avéré être un exercice encore plus pénible que ce que je ne pouvais l’imaginer (si, si, je vous assure que c’était vraiment pénible). 

    J’ai bien essayé de retrouver  une autre situation, si pas plus, au moins aussi  humiliante (et dieu sait que j’en ai), mais je n’ai rien trouvé à la hauteur de celle-ci. De plus, je n’ai pas trouvé le résultat assez flippant.  Après m’avoir mesuré à l’aide de son adipomètre sur douze endroits du corps, chacun correspondant à un déséquilibre hormonal, Lionel m’a quand même annoncé que mon taux d’insuline était bien trop élevé (sans blague) et que j’avais un sérieux problème avec les glucides. 

    Bref, en gros va falloir que je devienne zen et que je fasse l’impasse sur tous les sucres, y compris les sucres lents (même les complets) si je souhaite retrouver ma silhouette.  Tout de suite, j’ai eu l’impression que ça me paraissait mission impossible, mais Lionel a réussi à me rassurer en me remontant le moral.  A noter quand même qu’en changeant juste mon petit déjeuner et en m’imposant quasi deux litres d’eau par jours, j’ai quand même réussi à perdre un kilo en une semaine.

    Alors, après avoir bien pleuré, certainement une demi-heure, dans ma voiture.  J’ai décidé de faire confiance à Lionel et de continuer la BioSignature, coûte que coûte.

    Découvrez la BioSignature avec Lionel à l'Aspria Club.

    Lien permanent 0 commentaire